Cliquez ici pour la version dans votre navigateur

Newsletter d’humeur – N°13 – décembre 2018
Editeur responsable : Dr Lawrence Cuvelier

Grain à moudre, un regard décalé sur les soubresauts de l'actu MG, un relevé des points qui coincent, des dents qui grincent. Tous les mois dans votre boîte mail.

Le GBO vous souhaite un joyeux Noël et une année épanouissante, semée de petites et grandes satisfactions.
Que 2019 soit riche d’un bel accord entre vie privée et pratique !

Le GBO continuera son action pour défendre vos intérêts professionnels et tirer vers le haut vos conditions d’exercice.

La toile de fond politique est plus incertaine que jamais et, on le sait, le refrain du manque de moyens reviendra, quelle que soit la coalition qui s’installe au 16. La partie s’annonce rude, mais votre syndicat s’appliquera à comprimer au maximum la liste des « flops ».

Lire le Bilan express :
2018 en Tops, Flops et Bofs

Migration et achèvement des chantiers Santé, réaliste ? (*)




(*) dans l’hypothèse d’une survie du « Michel II », grosse inconnue à l’heure de produire ce Grain à moudre


Voir le cartoon


MÊME PAS MAL

La crise gouvernementale aura-t-elle un impact sur la médecine générale ? Des dispositions à voter, des mesures à boucler qui concernent le quotidien des MG risquent-elles d’être frappées de paralysie pour cause de tourmente politique ? Bah…

Lire la suite

Bon marché, mauvais procès

D’après Solidaris, seul 1 MG sur 4 a atteint l’an passé son seuil imposé de 60% de médicaments les moins chers. Prescrire systématiquement le produit le moins cher aurait permis, sur 2017, des économies supplémentaires de 62 millions pour l’Inami et de 47 millions pour les consommateurs, a calculé la mutuelle. Dont acte. Mais précisons quand même…

Lire la suite

Le chiffre

+ 3,33%

C’est l’indexation, en 2019, des consultations, visites et DMG. Une distribution sélective de la masse d’index disponible au profit des actes intellectuels a été adoptée en médico-mut début décembre.

QUE CA NE SORTE PAS D’ICI

« Manque de preuves » ?

Les collectivités, comme les hôpitaux par exemple, semblent générer une sorte de « violence institutionnelle ». Elle s’exerce sur tous ceux qui y évoluent, soignants sous pression comme soignés qui en font les frais. Si linge sale il y a, il est lavé en famille.

Lire la suite

Suppléments, l’autre nom du sous-financement

Solidaris et la MC ont sorti leurs classiques « baromètres » sur les tarifs hospitaliers et les suppléments d’honoraires. Baromètres qui s’affolent, faisant fleurir dans les journaux des hit-parades d’établissements à prix rouges ou gratinés. Le GBO est contre le principe des suppléments en soi et pour une analyse de la façon de ne PAS devoir y recourir.

Lire la suite

Ils ont dit

« La santé de la population des pays industrialisés dépendrait à 40% de facteurs socio-économiques (l’éducation, le niveau de revenu, les conditions de travail, etc.) et à 30% des comportements de santé (tabac, alimentation, activité physique, consommation d’alcool et activité sexuelle). »

Alda Greoli, annonçant le Plan wallon de Prévention et de Promotion de la Santé, novembre 2018

LA CRITIQUE EST AISEE…

… mais il faut de la matière sous le vernis

La vulgarité - que le dictionnaire définit comme l’absence de distinction et de délicatesse - ne se reflète pas uniquement dans un parler grossier. Elle s’incarne aussi dans la tenue de propos sans fondements, au mépris de ses interlocuteurs.

Lire la suite

IMMIGRATION CLANDESTINE

Eviter l’aspiration par l’hôpital

Des illégaux malades se tournent vers les urgences hospitalières, souvent fort tardivement, quand ils ne peuvent faire autrement. Ce n’est pas l’itinéraire le plus défendable…

Lire la suite

LA NON-OBSERVANCE APPRIVOISEE

De l’art de gérer le chaos

Monsieur Khan, patient pakistanais, était suivi par un médecin de la même origine. Cet homme ne craignait que trois choses : Allah, les médecins et sa femme. Il n’en prenait pas moins des libertés par rapport aux consignes médicales.

Lire la suite

Les références des travaux scientifiques évoqués dans le Grain à moudre sont disponibles, sur demande, auprès de l’éditeur responsable

Grain à moudre est une publication du GBO
Editeur responsable : Dr Lawrence Cuvelier | rue Solleveld, 68 - 1200 Bruxelles

Avec ou sans RGPD, le GBO avait proposé, dès lancement du Grain à moudre, l’option désinscription.
Elle est toujours bien là – cliquez ici – (mais vous nous manqueriez…)